lundi 4 mai 2015

Une photo, quelques mots (12)

Cette semaine, comme chaque semaine, Leiloona nous propose une photo au support de notre imagination. La photo est de Julien Ribot et j'avoue avoir pas mal cogité avant de trouver un peu d'inspiration.




CASSANDRE: EPISODE 9

Les épisodes précédents:
Episode 1
Episode 2
Episode 3
Episode 4
Episode 5
Episode 6
Episode 7
Episode 8


Je regarde les deux hommes d'un air ahuri. Je n'ai pas le temps de me remettre de l'information que Lucas continue son récit.
"- Lorsque Hitler a commencé à vouloir diffuser ses idées de races, une petite poignée de scientifiques menée par toi a décidé de démentir et de démonter toutes les thèses du Fürher. Forcément, il n'a pas du tout aimé cette rébellion scientifique, surtout lorsque tu as commencé à paraître régulièrement dans les journaux. Hitler a décidé de contre- attaquer. Il nous a enlevé, nous a séquestré et nous a torturé. Nous avons tous été torturés sauf... toi. Le Fürher voulait que tu assistes à toutes nos tortures. Il voulait que tu changes d'avis mais il ne voulait pas abîmer ta jolie personne. Tu nous as regardé jour après jour souffrir. Les bourreaux de Hitler ont beaucoup d'imagination tu sais. Ils nous ont brisé les doigts avec des marteaux, ils nous ont percé de toutes part avec des tournevis. Ils ont utilisé ses instruments sur nous et jamais ils n'ont ébranlé tes convictions malgré nos hurlements et nos supplications. Alors, ils sont passés à la vitesse supérieure...
Lucas marque une pause et m'observe. Il ne semble pas pouvoir continuer et se tourne vers Nathan. Ce dernier prend le relais.
-Hitler avait une certaine fascination pour la vie éternelle et aussi beaucoup d'imagination. Il a donc profité de petite poignée de scientifique qu'il avait sous la main pour mener son expérience à bien. C'est ainsi que nous avons été tous les cinq remis sur pieds puis cryogénisés pour être réveillés ensuite quelques années plus tard..."


N'hésitez pas à lire les autres textes sur le blog Bricabook.


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

Stephie a dit…

Ah oui, pour le coup... les outils résonnent autrement... Beau texte ;)

Josette T a dit…

je reviens ce soir... il me manque des épisodes je vais reprendre où j'en étais restée