vendredi 3 avril 2015

Ceux qui tombent de Michael Connelly

Ceux qui tombent de Michael Connelly, Livre de Poche

La quatrième de couverture: Retraite ou pas retraite ? L’inspecteur Harry Bosch s’interroge encore quand on le charge de deux dossiers… Le premier – le viol suivi du meurtre d’une jeune fille – remonte à 1989 et les tests ADN viennent de désigner le coupable : Clayton Pell… 8 ans au moment des faits ! Peu crédible, donc. Dans le même temps, Bosch est appelé sur une scène de crime au Château Marmont, le célèbre hôtel de Los Angeles, où un homme est tombé du septième étage. Suicide, crime ou accident ? Le père de la victime, un conseiller municipal très puissant à L.A., veut en avoir le coeur net et exige assez curieusement que l’enquête soit confiée à Bosch, son vieil ennemi de toujours. Politiciens corrompus, prédateurs sexuels… Harry Bosch a fort à faire, et surtout pas le temps de s’apitoyer sur lui-même.


Ce que j'en pense: Je ne connaissais pas du tout Michael Connelly à part de nom. Donc, lorsque Livre de Poche m'a contacté en me proposant de lire ce livre, c'est avec plaisir que j'ai accepté le partenariat.
J'ai trouvé l'intrigue de départ très bonne. Il y a dans ce roman deux enquêtes parallèles. Au départ, je pensais que les deux allaient finir par se rencontrer mais ce n'est pas le cas ici. Le seul lien entre les enquêtes, c'est l'inspecteur Harry Bosch. J'ai trouvé que globalement, l'intrigue manquait un peu de rythme, il m'est arrivé de m'ennuyer un peu. Pourtant, ce livre est pleins d'idées originales, bien structuré et très travaillé. Les éléments arrivent tous au fur et à mesure de façon subtile, venant tour à tour rajouter une pierre à l'édifice de ce thriller.
Le roman tient en fait tout entier sur les épaules du personnage de Bosch. Bosch est censé partir à la retraite, mais il n'a pas encore vraiment envie de raccrocher. J'ai trouvé ce personnage intéressant car il n'est pas le stéréotype de l'inspecteur que l'on peut parfois trouver dans les thrillers. Je l'ai suivi tout le long du roman (c'est le narrateur...) même dans sa vie familiale. J'ai pénétré les moindres de ses pensées ce qui a vraiment donné du relief à ce personnage, lui apportant du réalisme.
A côté de lui, j'ai trouvé les autres personnages presque transparents, ce qui est un peu dommage. Le personnage de la fille de Bosch est intéressant et méritait vraiment de prendre plus de place dans ce roman. Je l'ai trouvé sous exploitée.
Le style de l'auteur est simple mais efficace. le choix de la narration est judicieux, il permet de suivre l'enquête de près, sans pour autant négliger le suspens. Les mots sont précis et les descriptions sont réalistes mais sans tomber dans le glauque ou le gore. J'ai trouvé que le texte sonnait juste même si certains passages traînaient un peu en longueur (d'où le manque de rythme dans l'action par moment).
Bref: Ceux qui tombent est un bon livre mais qui à certains moments manque un peu de rythme à mon goût.

Je tiens à remercier Livre de Poche pour leur confiance.



N'hésitez pas à laisser vos impressions en commentaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

Ô hasard des mots a dit…

Il est dans ma PAL :)Cela fait des années que je lis Michael Connelly, et je me suis beaucoup attachée à Harry Bosch :) J'ai hâte de le retrouver dans cette nouvelle enquête ! La fille de Bosch prend sa place au fur et à mesure des livres, et je trouve son évolution maintenant intéressante dans la vie de Bosch.
À l'occasion, et si tu veux connaître un peu mieux Bosch et son histoire, tu peux en lire des plus anciens comme "La glace noire", La blonde en béton"... :)

Amandine Aufildesplumes a dit…

Merci pour les conseils, je vais essayer de me procurer ces livres.

Jérôme a dit…

Un auteur que je ne connais que de nom mais auquel je n'ai pas franchement envie de me frotter. Pas mon genre...