lundi 14 septembre 2015

Atelier d'écriture (20)

Le lundi c’est atelier d’écriture chez Leiloona du blog Bric à Book. Le principe, écrire un texte à partir d’une photo.


Le vent s’engouffre dans ses cheveux bruns. Il adore l’odeur des embruns et le va et vient des vagues. Il ne sait pas pourquoi mais tout cela l’apaise. Comme un pèlerinage, il revient sans cesse ici. Il se souvient, sourit, pleure, rit. Des gens le regardent d’un air bizarre mais il s’en fout. Déjà, les touristes ont abandonné les lieux, de retour à leur travail, à leur misérable vie. Il jette un regard aux alentours. Du sable à l’infini, au loin un bateau à voile, quelques surfeurs tentent leur chance sur les rouleaux mousseux de la mer. Il réajuste le col de son trench coat noir et se dirige vers une dune. Son cœur tambourine. Chaque année, la même émotion l’étreint. Un mélange d’excitation et de peur. Il se rapproche. Très vite, il sent que quelque chose cloche. La dune pourtant excentrée fourmille de monde. Des policiers semblent s’affairer en tout sens. Le vent souffle plus fort. Il marche d’un pas pressé. Il n’est plus qu’à quelques mètres. Un cordon de sécurité vient finalement lui barrer la route. Quelques badots sont là aussi. Tel des vautours, ils sont venus se repaître du spectacle. En écoutant les conversations, il comprend… La nature l’a trahit, il tend le cou conscient que c’est son dernier pèlerinage. Au loin, il aperçoit les doigts d’Estelle sortir du sable.

Pour découvrir les textes des autres blogueurs, rendez- vous sur Bric à Book.

11 commentaires:

Stephie a dit…

Ah mais, cette chute ! Vilaine, va ;)

Olivia a dit…

Mmmh, mais comme c'est charmant ! ;-)

Albertine a dit…

La nature a bien choisi son rôle !

Adrienne a dit…

oups! drôle de fin! quelqu'un l'a tuée et enterrée à la plage???

Sabine Ariscon a dit…

Sacrée chute en effet! un texte court et très efficace!

Parlonslittérature a dit…

Ah ok... hé ben c'est un terrifiant pèlerinage que voilà !

Amandine Aufildesplumes a dit…

@ Stephie: Oui, il m'arrive d'être vilaine! Lol

@Olivia: J'avoue que là j'ai pris le parti de la délicatesse et de la finesse... :-)

@Albertine: Pour le coup c'est plutôt une traîtresse!

@Adrienne: Euh... oui... C'est le gentil pèlerin l'assassin.

@Sabrine Ariscon: Merci beaucoup :-)

@Parlonslittérature: J'adore les trucs terrifiants! Je crois que c'est pour ça que je lis autant de thrillers!

Vudemeslunettes a dit…

Oh quelle chute ! Je me suis laissée prendre !
Un texte très bien écrit. Bravo :)

Leiloona a dit…

Rolala, les doigts doivent être dans un sale état en plus beuuuuurk ! :)

adèle a dit…

Efficace mais quelle horreur ! Voila pourquoi, moi, je ne lis jamais de thriller !

jacou a dit…

En fait de pèlerinage, c'est l'assassin revient toujours sur les lieux de son crime!Et l'écrivain qui met le lecteur d'humeur paradisiaque paroles, afin que sa chute n'en soit que plus inattendue! :D