lundi 25 mai 2015

Une photo, quelques mots (13)


 Le principe de l'atelier est simple, une photo sur laquelle nous devons laisser notre imagination vagabonder. Ce rendez- vous nous est proposée par le blog Bric à Book.
Cette semaine, c'est une photo de Marion Pluss.


Il aimait faire rire les enfants. Il aimait voir leurs visages s'illuminer.
 C'est pour cela qu'il prenait tant de soin à se préparer. Avant chaque représentation, c'était le même rituel. D'abord le caleçon XXL, puis le pantalon coloré. Le tee-shirt aux multiples poches et le gilet d'apparat. Enfin, le maquillage, appliquer le blanc sur tout le visage et le cou en prenant bien soin de n'oublier aucun recoin. Puis le rouge, deux ronds sur les joues et un peu sur le nez. Il avait toujours répugné les clowns avec de grosses perruques synthétiques et avait décidé de simplement mettre un chapeau. Avant chaque représentation, il se regardait une dernière fois dans le miroir en pied de sa caravane. Puis il caressait la photo de sa femme, celle de son fils, faisait un signe de croix et sortait d'un pas décidé. Toujours le même trajet. Traverser la ronde des caravanes avant de rentrer par l'arrière du chapiteau. Respirer à fond, attendre qu'on l'annonce... Aujourd'hui, était pour lui un jour particulier. L'émotion étreignait sa gorge. Il se concentrer sur son numéro pour ne pas que les larmes se mettent à couler.
Il aimait faire rire les enfants. Il aimait voir leurs visages s'illuminer. 
Il entendit son nom de scène résonner dans le cirque et pour la dernière fois, il s'élança sur la piste.

Vous pouvez découvrir les autres textes se trouvent sur le blog de Leiloona.

16 commentaires:

Stéphanie a dit…

Quel personnage ambivalent que le clown : entre rires et larmes

Stephie a dit…

C'était Stéphie...

monesille a dit…

Existe-t-il une retraite pour les clowns ? Sont-ils parfois malades, ton texte me fait me poser bien des questions, j'aime.
Bises

Amandine Aufildesplumes a dit…

Oui l'homme derrière le maquillage m'intrigue malgré ma peur des clowns.

Amandine Aufildesplumes a dit…

Je m'en doutais...

Amandine Aufildesplumes a dit…

Ce sont des artistes et des hommes comme les autres. Certains doivent bien raccrocher leur nez rouge à un moment je pense.

Anne-Véronique a dit…

Nous avons traité du même sujet : la dernière représenation... Ton texte est plein de pudeur et de tendresse je trouve. Très délicat. Merci !

Leiloona a dit…

Oui, en effet, le clown est un personnage tellement ambigu ... Bon, le tien aussi raccroche son nez d'artiste ?

Amandine Aufildesplumes a dit…

Merci à toi d'avoir pris le temps de ma lire.

Amandine Aufildesplumes a dit…

Et oui lui aussi raccroche. Après avoir donné tellement de lui un peu de repos est bien mérité.

latetedansleslivres a dit…

Sympa ce rendez-vous, en tout cas, c'est une personne que je ne connaissais pas.

Victor a dit…

La retraite du clown ! Il fallait bien qu'il laisse sa place un jour...

Anariel Rove a dit…

Cette histoire de clown qui prend sa retraite m'émeut !

Anariel Rove a dit…

Cette histoire de clown qui prend sa retraite m'émeut !

vudemeslunettes a dit…

Difficile de tourner la page quand ce que l'on fait est quelque chose que l'on aime vraiment ... très joli texte :)

Amandine Aufildesplumes a dit…

Merci pour tous vos gentils commentaires!