lundi 6 octobre 2014

L'auteur du mois: Frédéric Beigbeder

Frédéric Beigbeder est né le 21 septembre 1965 à Neuilly- sur- Seine. Frédéric balaie énormément de domaines: écriture, critique, réalisateur et animateur TV. Il a crée la prix Flore et est rédacteur en chef de Lui. En 2003 il obtient le prix Interallié avec Windows on the World et le prix Renaudot en 2009 pour Un roman français.
Né d'une mère traductrice et d'un père recruteur, Frédéric Beigbeder fait ses études à Paris. Il publie son premier roman Mémoires d'un jeune homme dérangé en 1990.

Le style de Frédéric est très marqué. Maniant l'humour et l'autodérision, il a un goût pour la formule très accentué. il aime particulièrement la caricature, la critique et l'analyse de la société contemporaine.

Frédéric Beigbeder est un touche à tout qui met même son nez dans le monde de la Bande dessinée. Depuis janvier 2003, Frédéric Beigbeder est également éditeur.

Ses romans ont tellement de succès que deux de ses romans ont connu une adaptation au cinéma: 99 Francs (2007) et L'amour dure trois ans (2012);

La bibliographie de Frédéric Beigbeder est énorme et comporte beaucoup de succès.
  • 1990 : Mémoire d'un jeune homme dérangé, La Table ronde.
  • 1994 : Vacances dans le coma, Grasset.
  • 1997 : L'amour dure trois ans, Grasset.
  • 2000 : 99 francs (14,99 euros), Grasset.
  • 2003 : Windows on the World, Grasset, prix Interallié.
  • 2005 : L'Égoïste romantique, Grasset.
  • 2007 : Au secours pardon, Grasset.
  • 2009 : Un roman français, Grasset, prix Renaudot.
  • 2014 : Oona & Salinger, Grasset.
  • 1998 : Barbie, éditions Assouline, coll. « Mémoire de la mode ».
  • 1999 : Nouvelles sous ecstasy, Gallimard.
  • 2000 : Quitter Lavil, pastiche de Quitter la ville de Christine Angot2
  • 2001 : Dernier inventaire avant liquidation, Grasset.
  • 2011 : Premier bilan après l'Apocalypse, Grasset.
  • 2002 : Rester Normal, Dargaud
  • 2004 : Rester Normal à Saint-Tropez, Dargaud


2 commentaires:

Laeti Envies-de-livres a dit…

J'avais beaucoup aimé l'amour dure trois ans, beaucoup moins aimé 99 francs... Quant à son dernier, Oona et Salinger, j'ai trouvé qu'il se mettait lui-même beaucoup trop en scène... Il semble être très égocentrique...

Amandine Aufildesplumes a dit…

J'ai un peu cette impression aussi...