mercredi 1 octobre 2014

Anna Karénine de Léon Tolstoï

Anna Karénine de Tolstoï, Livre de Poche, 1021 pages


La quatrième de couverture: «Chaque fois que Vronski lui adressait la parole, un éclair passait dans les yeux d'Anna, un sourire entrouvrait ses lèvres ; et, si désireuse qu'elle parût de la refouler, son allégresse éclatait en signes manifestes. "Et lui ?" pensa Kitty. Elle le regarda et fut épouvantée, car le visage de Vronski reflétait comme un miroir l'exaltation qu'elle venait de lire sur celui d'Anna.»

Ce que j'en pense: Ce roman russe du 19 ème siècle, nous relate l'histoire d'Anna Karénine, femme de haut diplomate qui tombe amoureuse d'un jeune home et devient sa maîtresse. Franchement, je n'ai pas trouvé l'histoire bien passionnante car je viens de vous décrire en seulement quelques mots l'intrigue principale que Tolstoï nous décrit pendant 1021 pages... Vous l'aurez compris je ne suis pas complètement conquise par ce roman. Je me suis même demandée comment on avait pu adapter ce roman au cinéma...
Bien que je trouve l'intrigue un peu beaucoup molassonne, Il faut avouer que Tolstoï a une plume magnifique.
Au début, du roman, une multitude de personnages nous sautent à la figure mais Tolstoï s'applique tellement à les décrire qu'ils nous deviennent très vite familiés. Tolstoï utilise une narration omnisciente qui permet la mise en place des différentes intrigues amoureuses et nous permet également de mieux nous approprier les personnages.
L'écriture de Tolstoï est complexe avec l'utilisation de phrases longues. Le style reste néanmoins très agréable. De part ses descriptions, l'auteur m'a fait penser à Balzac. Le petit côté romantique m'a fait penser à Hugo et il y a même un peu de Zola dans Tolstoï surtout lorsqu'il analyse avec minutie le fonctionnement de la société russe de l'époque. Parfois, j'ai cru déceler un peu de naturalisme mais n'étant pas une grande spécialiste de littérature, je n'ose pas affirmer de façon catégorique ce genre de choses.
Bref: Une écriture magnifique gâchée par une intrigue un peu molle à mon goût.




Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

Charlotte a dit…

C'est un livre qui me tente énormément et depuis longtemps, je pense d'ailleurs que je vais l'acheter en fin de semaine ^^ J'avoue que ta chronique me refroidit un peu du coup. Enfin, j'ai déjà lu Guerre et Paix de Tolstoï et c'est vrai que l'intrigue n'était pas particulièrement excitante !
J'ai quand même envie de lire Anna Karénine mais ta chronique me permet de me faire revenir un peu à la réalité ! Merci :-)

Bonne journée !

Amandine Aufildesplumes a dit…

Chaque lecteur a des impressions différentes mais la lenteur de l'intrigue ça plombe...

Fleur a dit…

C'est un de mes romans préférés. C'est vrai qu'il n'y a pas énormément de rebondissements, mais ce n'était pas tellement ce que je cherchais en le lisant. J'ai trouvé que Tolstoï décrivait magnifiquement bien des détails de personnalité et les relations. J'ai vraiment trouvé la Vérité dans ce roman. Quel dommage que tu n'aies pas vécu cette expérience de lecture de la même façon!

Amandine Aufildesplumes a dit…

J'ai bien ressenti ce soucis du détail chez Tolstoï c'est pour cela que je le compare au naturalisme mais malheureusement pour moi cela n'a pas suffit...

Fede Rica a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Fede Rica a dit…

Bonsoir!
Pouvez-vous me dire comment s'appelle-t-elle l'image de ce merveilleux roman?
Je vous remercie beaucoup!

Amandine Aufildesplumes a dit…

Les seules informations que j'ai sont: "École russe 20ème siècle"

Fede Rica a dit…

Merci beaucoup, Amandine!