vendredi 9 août 2013

Son Excellence Eugène Rougon d'Emile Zola

Son Excellence Eugène Rougon d'Emile Zola, Livre de Poche, 442 pages

La quatrième de couverture: En 1856, Eugène Rougon, un ancien avocat qui a contribué à faire l'Empire et que l'Empire a fait, se sentant proche de sa disgrâce, préfère démissionner de la présidence du Conseil d'Etat. Mais ses amis ont besoin de lui, et sa chute les embarrasse. Ils s'inquiètent de le voir tromper son ennui par un projet de défrichement des Landes qui le conduirait à une sorte d'exil, et parmi tous ceux qui travaillent à son retour en grâce la plus active est la troublante Clorinde qu'il a refusé d'épouser.

Ce que j'en pense: Je continue ma conquête de la série Rougon Macquart écrite par Emile Zola. Ici, nous découvrons l'envers de la politique du Second Empire. Zola nous dévoile un milieu bourgeois où les moindres coups bas sont permis.
Contrairement aux précédents romans de la série, celui- ci possède une intrigue aux multiples rebondissements. Mis à part le contexte historique, nous pourrions croire que tous ces protagonistes et cette histoire ont lieu durant notre siècle. L'intrigue est donc intemporelle, mêlant intrigue de cœur et intrigue politique. Zola nous signe ici un brillant portrait du pouvoir de l'époque et sa façon bien à lui de fonctionner. Outre cela, c'est une véritable fresque historique qui se dévoile aux lecteurs. les détails politiques enrichissent cette oeuvre déjà bien pourvue.
Dans ce roman, le personnage principal est Eugène Rougon. Venu de son Plassans natal pour conquérir Paris, nous suivons ce personnage bourgeois bien en chair. Facilement manipulable, il n'aura de cesse de vouloir combler ses amis et conquérir Clorindre une jeune Italienne au caractère bien trempé.
Clorindre a également un rôle majeur dans ce roman. c'est le deuxième pivot de ce livre. D'un naturel sournois et manipulateur, cette jeune femme n'aura de cesse de jouer de ses charmes afin d'obtenir tout ce qu'elle désire. Entre Eugène et elle, c'est une guerre silencieuse qui se mène. Peu à peu, leur relation évolue devenant l'élément central du roman, atteignant son apogée vers la fin du livre.
Comme à son habitude, Emile Zola nous gâte avec de délicieuses descriptions. Chaque personnage est travaillé avec précision et c'est un véritable travail de langage et de style qui est offert aux lecteurs. Toujours fidèle à son courant naturaliste, Zola s'applique à nous décrire le moindre détail, rendant vivant la moindre scène de son roman.
En bref: Un petit bijou de littérature à ne manquer sous aucun prétexte.

1 commentaire:

Praline Pralineries a dit…

Cette série est effectivement intemporelle et prenante ! Bonne lecture !