mardi 30 août 2011

Les blogolecteurs ont- ils de l'influence?


C'est en surfant sur ma blogosphère que j'ai trouvé un article très intéressant sur ce sujet épineux. En effet, le site des Agents Littéraires s'est penché sur le problème de façon intéressante tout en s'inspirant d'un article paru sur Fluctuat.net.
La question qui se pose est: Les blogueurs ont- ils de l'influence?
Alors chacun peut y aller de son commentaire il n'empêche que si les bloggueurs n'avaient pas d'influence, pourquoi leur proposerait- on des partenariats? Alors, oui, c'est vrai je suis pas très impartiale.... Je pense que ce n'est pas un blog qui fait la différence mais l'ensemble de la communauté des blogolecteurs. ce qui est notre force selon moi, c'est la façon dont on peut échanger sur nos lectures. Alors bien sûr, nous ne sommes pas des critiques professionnels mais nous représentons quand même le lecteur lamba, celui qui va dans les librairies pour acheter des livres.
L'article de Fluctuat.net est assez incisif sur les bloggueurs et critique fortement les blogs de filles en soulignant que la critique n'est pas notre métier. Vous savez quoi? Certes ce n'est pas notre métier mais lire c'est notre passion! Et c'est avec nos blogs que nous la faisons partager.
Alors....Influent...Pas influent....? Vous en pensez quoi?

7 commentaires:

Florel a dit…

Intéressant cette article : mais dire qu'on possède les clés du succès des écrivains faut franchement pas déconner. Honnêtement, à part des blogueurs, qui cherchent vraiment des avis sur les livres ??? Sûr parfois j'ai des gens qui ne sont pas blogueurs qui viennent sur mon blog (j'ai d'ailleurs quasiment que ça.) et certains qui laissent des commentaires, mais très franchement je ne pense pas vraiment diriger leur choix de lecture. Et puis flûte avec des blog parfois on découvre un livre qu'on aurait jamais eu l'idée de lire, alors qu'il vienne pas nous faire chier ce journaleux, et certes c'est pas notre métier mais c'est une passion et comme toute passion on peut la partager et de ça j'en suis contente. Longue vie au blog.
Bonne lecture ma belle.
Florel

Cajou a dit…

Quel billet intéressant !

Je me fiche un peu de l'avis des "pontes" mais 2 remarques me viennent en tête. La première est que depuis plus d'un an, je ne choisis mes lectures QUE sur les blogs que je fréquente... avant j'utilisais les avis des éditeurs et les émissions télé, mais au bout du compte, je trouvais qu'on m'avait presque toujours dupée sur la marchandise avec des campagnes de pub un peu mensongères ou quelque peu exagérées en tout cas.

La deuxième remarque, c'est au sujet des Partenariats... je suis souvent au regret de constater que de TRES nombreuses bloggeuses se sentent visiblement un peu obligées de rédiger des billets DITHYRAMBIQUES pour remercier les Editions de leur avoir envoyé un roman... parce qu'il y a parfois un gouffre entre ces billets criant au coup de coeur alors que derrière il n'y a finalement pas grand chose dans le livre... Je crois que c'est la seule chose que je ne trouve pas pro sur les blogs... pour le reste j'adore avoir l'avis de NON professionnels justement !

Donc assurément, c'est une discussion très intéressante !

Merci beaucoup ^^

Fleurdusoleil a dit…

Influent, pas influent ? Là est la question ! Où est le problème. Personnellement je ne me considère pas comme une critique littéraire,je ne fais pas de critiques, je donne un avis. D' ailleurs il y a des gens qui sont payés pour ça. Je souhaite juste faire partager ma passion. Comme d'autres parlent de leur chien ou de leur cuisine. Mon blog n'est rien d'autre qu'un divertissement pour moi. Franchement, si je désirais influencer le monde littéraire, je m'y prendrais autrement et je demanderais un salaire !!!!
Eux ils bossent, nous, on s'amuse, what else ....

SophieLJ a dit…

Je pense que oui on influence les ventes de livres (à petite échelle certainement mais quand même). Mais je suis d'accord avec toi, ce n'est pas LE blog qui joue se rôle mais LA blogo toute entière. Ce qui influence vraiment pour moi c'est l'effet de répétition. A force devoir un livre, on va s'y intéresser de plus en plus.

Après, je pense que notre force c'est la sincérité. C'est vrai que certains blogueurs ont tendance à envoyer des fleurs sur un roman moyen juste parce que c'est un partenariat. C'est dommage et on se trahit un peu soit même (au départ on partage sa passion) en faisant ça.

Je pense qu'il faut être prudent avec les parts pour ça et aussi parce qu'à force, on peut finir par parler tous des mêmes bouquins et ça perd sérieusement de son intérêt.

Au fil des plumes a dit…

Personnellement, lorsque je reçois un partenariat, j'essaie de rester assez impartiale. Je ne fais pas vraiment la différence avec les livres que j'ai moi même acheté.
Je suis également d'accord avec SophieLJ sur le fait que si on se met tous à lire la même chose il n'y a plus aucun intérêt, c'est pourquoi, afin de choisir mes futurs livres je regarde sur les blogs et sur les sites de maison d'édition. Je vais également régulièrement en librairie relever les titres qui viennent de sortir afin de rester à la page.
En tout les cas, tous les commentaires se rejoignent sur un point: nous ne sommes pas des pros mais des passionnés.

Quartier livre a dit…

Je rejoins assez le point de vue de SophieLJ. Perso, je rajouterai qu'en tant que blogueuse, j'ai eu et j'ai toujours un léger complexe d'infériorité face aux 'professionnels de la profession' mais quand je lis certains avis pro (qui ont tous tendance à se ressembler) ce sentiment se résorbe un peu tant on a l'impression que certains n'ont pas pris la peine de lire le livre en entier.

virginie a dit…

Totalement d'accord avec fleur. "Eux ils bossent, nous on s'amuse" ! Je ne me considère pas du tout comme critique littéraire non plus sinon je revrrai mes avis qui sont décousus et livrés à chaud. Justement, si je continue à vous suivre chers amis de la blogo c'est pour vos avis ultra subjectifs, sincères et surtout non pro. Je ne recherche pas d'analyse littéraire. Si il y a bien une chose aussi qui m'énerve c'est cette manie à vouloir nous contraindre à écrire de manière construite presque conventionnelle; intro, dev et conclusion, transition blabla...! bin non, c'est pas notre boulot et du coup notre crédibilité en prend un coup! La lecture c'est une histoire de goût, de ressenti mais c'est avant tout une passion pas un business.