dimanche 13 mars 2011

Un monde sans fin de Ken Follett

La quatrième de couverture : La suite très attendue des Piliers de la Terre, le plus grand succès mondial de Ken Follett.

Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la Terre (1990), phénoménale saga qui prenait place dans l'Angleterre du XIIe siècle, au rythme de la construction d'une majestueuse cathédrale gothique. Deux siècles plus tard, autour du même édifice, nous retrouvons les descendants de ces héros, dans la ville fictive de Kingsbridge...
1327: Quatre enfants sont les témoins d'une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d'enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait bien mettre en danger la couronne d'Angleterre. Ce jour scellera à jamais leurs destinées...
Gwenda, voleuse espiègle, poursuivra un amour impossible ; Caris, libre et passionnée, qui rêve d'être médecin, devra défier l'autorité de l'Eglise, et renoncer à celui qu'elle aime ; Merthin deviendra un constructeur de génie mais, ne pouvant épouser celle qu'il a toujours désirée, rejoindra l'Italie pour accomplir son destin d'architecte ; Ralph son jeune frère dévoré par l'ambition deviendra un noble corrompu, prêt à tout pour satisfaire sa soif de pouvoir et de vengeance.
Prospérités éphémères, famines, guerres cruelles, ravages féroces de la peste noire... Appuyée sur une documentation historique remarquable, cette fresque épique dépeint avec virtuosité toutes les émotions humaines, à travers un demi-siècle d'histoire mouvementée...

Mon avis : Je na sais pas par où commencer. Ce livre est magnifique. J’avais été transportée avec Les Piliers de la Terre et là, la magie opère à nouveau. L’histoire est prenante, pleines de rebondissements. 1337 pages autour de l’histoire d’un village, ça peut paraître long mais pas du tout ! Sous la plume de Ken Follett cette banale histoire devient une véritable épopée. A aucun moment on ne s’ennuie, dès les premières pages, le lecteur est happé par le récit.
Les personnages sont très attachants: Caris, Merthin, Gwenda et les autres prennent vie devant nos yeux ébahis. Je me suis même surprise à essayer de deviner leurs réactions. Après 1337 pages, nous sommes quasiment intimes avec les personnages. Le seule note négative est que les personnages sont quelque peu manichéens, il y a les gentils et les méchants mais ce défaut se retrouve dans pratiquement tous les livres de Ken Follett que j’ai pu lire.
Le style de l’auteur est superbe. Les descriptions sont très réalistes, les émotions des personnages sont bien dépeintes. Bref, un véritable travail sur les mots choisis.

En bref : J’ai adoré ce livre qui m’a littéralement transporté à une autre époque. J’ai vraiment eu l’impression d’être une habitante du petit village de Kingsbridge. Un merveilleux voyage… Mon seul regret : Avoir terminer le roman trop vite !


Ce livre fait parti de mon Challenge ABC.

6 commentaires:

Frankie a dit…

J'avais adoré Les piliers de la terre, j'espère trouver le temps pour lire Un monde sans fin un jour !

Anne Sophie a dit…

Les piliers de la terre sont dans ma PAL

virginie a dit…

Les piliers, Un monde sans fin; sublimissime!

Je te conseille La cathédrale de la mer de Falcones, si tu souhaite continuer avec cette époque et retrouver une fresque historique grandement bien menée.

Penelope a dit…

"Les piliers de la terre" est un de mes livres favoris. Ton billet me donne envie de lire "Un monde sans fin" très rapidement :)

silvi a dit…

une épopée et une fresque historique magnifique, romans qui resteront des coups de coeur

Luna a dit…

J'ai beaucoup apprécié ce livre : il change totalement des autres livres du genre et en bien ! L'histoire n'est ni simple ni compliquée, mais totalement originale...

Par contre, quel pavé ! Autant je lis quasiment que des livres de 400 pages, que celui-ci qui en fait le triple, je ne voyais pas la fin arriver ! J'ai eu peur de finir dégoutée de cette jolie histoire...