mardi 1 mars 2011

Millenium 3: La reine dans le palais des courants d'air de Stieg Larsson

La quatrième de couverture: Que les lecteurs des deux premiers tomes de la trilogie Millénium ne lisent pas les lignes qui suivent s'ils préfèrent découvrir par eux- mêmes ce troisième volume d'une série rapidement devenue culte.
Le lecteur du deuxième tome l'espérait, son rêve est exaucé: Lisbeth n'est pas morte. Ce n'est cependant pas une raison pour crier victoire: Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l'hôpital, dans l'incapacité physique de bouger et d'agir. Coincée, elle l'est d'autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police. Un ennui de taille: son père, qui la hait et qu'elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu'elle...
Il n'existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté. Pour rester cachés, ces gens de l'ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent.
Côté forces du bien, on peut compter sur Mikael Blomkvist, qui, d'une part, aime beaucoup Lisbeth mais ne peut pas la rencontrer, et, d'autre part, commence à concocter un beau scoop sur des secrets d'Etat qui pourraient, par la même occasion, blanchir à jamais Lisbeth. Mikael peut certainement compter sur l'aide d'Armanskij, reste à savoir s'il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédactrice en chef d'une publication concurrente.

Mon avis: Et voilà, on y est, j'ai terminé la série Millénium... L'apothéose de la trilogie sans aucun doute! Une intrigue palpitante qui vous entraîne dans une conspiration des plus machiavélique. Le roman est bien mené, pleins de rebondissements et de surprises. C'est une lecture où on ne s'ennuie pas du tout!
Les personnages sont fidèles à eux- même. Mikael Blomkvist le journaliste qui court au secours de Lisbeth qui elle me fascine toujours autant par sa force de caractère et son intelligence. Des personnages qui connaissent donc une belle évolution et qui prennent corps au fur et à mesure des tomes.
Le style de Stieg Larsson est efficace et nous entraîne dans un engrenage littéraire duquel on ne peut pas se décrocher. Je suis restée scotchée au livre durant les 300 dernières pages complètement fascinée par le récit et les rebondissements.
Pour résumer: Millénium est une série littéraire que je vous conseille fortement. La série atteint son apogée durant ce tome 3. Bref, une lecture à ne pas louper!


Et voici mes avis sur Millénium 1 et Millénium 2.

2 commentaires:

lasardine a dit…

à ne pas louper, on est d'accord!

virginie a dit…

j'ajouterai même, sous aucun prétexte héhé!!
N'empêche, elle me manque déjà Lisbeth. Je lui prendrai bien un peu de son flégmatisme et de ses airs décalés comme arme au quotidien. Mais j'sais pas faire...