lundi 23 février 2015

Une photo, quelques mots (5)

Après une semaine d'absence, revoilà l'atelier d'écriture de Leiloona. La règle est simple: une photo sur laquelle on doit écrire un texte. Peu importe la forme, la longueur... le but, c'est de s'amuser avec notre imagination!

Voici la photo de cette semaine:


Merci à Romaric Cazaux pour cette photo

CASSANDRE: EPISODE 4



Ne pas se retourner, marcher vite sans hésitation. Se diriger vers la sortie et monter dans un taxi.
"Au Plateau des poètes s'il vous plaît".
Le chauffeur démarre en trombe. J'ai à peine le temps de voir Marc qui sort de l'immeuble complètement interloqué.
Les rues défilent. Je me fais toute petite dans le siège arrière. Retourner où la journée a commencé, c'est encore le mieux. Le chauffeur se gare, je le paie et sors. Le vent frais cingle mon visage. Je regarde aux alentours et repère l'entrée du parc mais...quelque chose cloche.
Des voitures de police sont garées à l'entrée, gyrophares allumés. Je presse le pas. Rentre dans le parc et me dirige vers le banc où je me suis réveillée il y a seulement quelques heures. Une foule s'est massée de ce côté. Je dois même jouer des coudes pour atteindre un cordon de sécurité qui a été tendu tout autour d'une zone. Au centre, de cette zone, mon banc... et sur mon banc, une femme endormie...
Elle a l'air apaisé, le visage blanc. Elle porte une jupe courte et sa position dévoile ses jolies jambes. Une main pend nonchalamment. Quelque chose me dérange dans ce spectacle. Soudain, je comprends. La tâche brune qui s'étale sous le banc... Cette femme ne dort pas...
Je retiens un haut le coeur. Je vois distinctement son visage, il ne me dit rien. Quatre policiers sont autour d'elle, l'air perplexe. On dirait qu'ils ne savent pas par où commencer. Les bras ballants, le regard vide, ils sont là en rond autour d'elle, comme une veillée funèbre. L'un d'eux s'écarte du groupe et vomit pendant qu'un autre se penche sur le visage assoupi. Je décide de me rapprocher au maximum.
Après quelques minutes, j'aperçois maintenant nettement la victime. Je ne peux m'empêcher de me dire que cela aurait pu être moi sur ce banc ce matin. Je regarde aux alentours et aperçois l'arbre. Un nom a été barré: Agnès. J'étais là il y a quelques heures et je sais avec certitude que ce nom était intact sur l'arbre ce matin. Je lève les yeux et je le vois.
Au milieu de la foule, son regard triste détonne. Il porte une veste, un pull et un jean délavé, ce ne sont pas les mêmes vêtements mais, ce regard je le connais. Il lève les yeux m'aperçoit et se fige. La surprise se peint sur son visage, puis de la frayeur. Il tourne précipitamment les talons et tente de se frayer un chemin parmi les badauds. Je décide de le suivre mais j'ai beau jouer des coudes la foule qui s'est massée autour de la dormeuse semble vouloir m'engloutir. Je l'aperçois encore. Ce dos... Quand j'ai le champ libre, je le vois tourner à l'angle d'une rue. Mon téléphone sonne, je décroche machinalement.
"-Allô!
- Que fais- tu là Cassandre?"
La voix est menaçante et le numéro inconnu. Je regarde autour de moi, déglutis, raccroche et jette le téléphone dans la poubelle la plus proche.

N'hésitez pas à donner votre avis et à aller découvrir les autres textes dont les liens sont sur le blog Bricabook.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

Josette T a dit…

je reste scotchée à ton "roman"...j'envisage de copier les épisodes pour les lire d'une traite !!!

Amandine Aufildesplumes a dit…

Tu me fais rougir...

Kentin Spark a dit…

Une série dont on attend la suite.

camoccupe a dit…

C'est avec grand plaisir que j'ai lu les trois chapitres ! Quel suspens! Et du coup, quelle attente ! Vivement le prochain texte :)

Amandine Aufildesplumes a dit…

Merci pour tous vos gentils commentaires!

bene89 a dit…

Brr ... Quelle histoire, et quel suspens !

jacou a dit…

Rythme haletant pour ce récit qui nous tient bien en haleine!

Adrienne a dit…

alors là, il y a un vrai suspense!

antigone a dit…

C'est prenant... ;)

Amandine Aufildesplumes a dit…

Merci beaucoup! Par contre, il faudra attendre 2 semaines pour avoir la suite!