lundi 14 juillet 2014

Dernier inventaire avant liquidation de Frédéric Beigbeder

Dernier inventaire avant liquidation de Frédéric Beigbeder, Folio, 220 pages

Le spitch: L'auteur nous présente les 50 romans du siècle désignés par les Français.

Ce que j'en pense: Comment dire... Je ne m'attendais pas à cela du tout... Mais en même temps, je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce livre car avec Beigbeder on est toujours surpris... Je reste partagé sur ce roman qui nous présente de manières originales les 50 livres du siècle désignés par les Français.
Ce que je n'ai pas aimé: À vrai dire, honte à moi, je ne saurais dire ce que je n'ai pas aimé. Quelque chose m'a dérangé mais je ne sais pas quoi... Peut être que c'est moi qui m'y suis mal prise car je pense que ce livre ne doit pas se lire d'une traite mais plutôt par petits morceaux du genre "Tiens je me ferai bien un petit classique?! Allons voir dans le livre de Beigbeder si quelque chose m'emballe." En effet, ce livre est une petite mine d'informations qui néanmoins ne tourne pas au cours de littérature.
Ce que j'ai aimé: Je suis une grande fana de littérature et je n'hésite pas à lire des classiques (Vous ai- je dit que je me suis donnée comme objectif de découvrir la littérature russe? Comment ça je diverge? Je fais ce que je veux c'est mon blog!) donc ce livre m'a plu. Dans un premier temps, j'ai regardé quels livres j'avais déjà lu...13 sur 50 c'est quand même bof bof... Du coup, j'ai lu avec attention ce que disais l'auteur sur les autres livres. Alors, le point positif, c'est que cela m'a donné encore plus envie de lire certains livres, que j'ai envie d'en découvrir bien d'autres et que pour certains je passerais à côté sans hésitation! J'ai encore plus apprécié d'apprendre des choses. Cet essai n'est en aucun cas une étude littéraire des romans de la liste, NON! C'est juste le point de vue de Frédéric Beigbeder sur ces romans. De plus, il assaisonne le tout de petites anecdotes comme je les aime et tout cela avec son style à lui tout en humour fin.
En bref: Un livre a picoré et à ne surtout pas lire d'une traite.

1 commentaire:

Praline Pralineries a dit…

J'ai noté ce livre il y a des plombes mais je ne me décide pas à le lire. Faut dire qu'avec Beigbeder, j'ai tendance à me méfier.