lundi 5 mai 2014

Le ciel nous appartient de Brendan l. Koerner

Le ciel nous appartient de Brendan l. Koerner, Livre de Poche, 366 pages

La quatrième de couverture: 1972. Un coup de foudre atypique. Le plus grand détournement d'avion des Etats-Unis. Une histoire vraie racontée comme le meilleur des polars.
Roger Holder est un vétéran afro-américain de la guerre du Vietnam, un écorché vif devenu membre des Black Panthers. Lorsqu’il rencontre Cathy Kerkow, bimbo blonde du Midwest, il succombe à ses charmes. Leur instinct rebelle les pousse vite à détourner un Boeing 727. C’est le début d’une folle cavale qui les mènera jusqu’à Paris où ils deviendront des icônes révolutionnaires, célébrées notamment par la Nouvelle Vague.

Ce que j'en pense: Je tiens avant tout à remercier les éditions Livre de Poche qui m'ont fait confiance en ce qui concerne ce partenariat.
L'histoire de ce livre est simple: un détournement d'avion par deux amoureux transis. L'intrigue est alléchante et je me suis de suite imaginée pleins de rebondissements possibles. Dès les premières pages, j'ai bien senti que cela ne serait pas le cas...
Premier sentiment dès les premières pages: l'angoisse. Je me suis clairement sentie oppressée, stressée voire angoissée en lisant les premières lignes du livre. En lisant ce roman, on ne peut s'empêcher d'avoir en tête les attentats du 11 septembre qui font un triste écho dans nos mémoires et cet écho a clairement influencé les premières minutes de lecture de ce roman.
Second sentiment: de l'ennui. Oui, je me suis ennuyée durant les 150 premières pages qui ne sont ,selon moi , qu'une liste des détournements d'avions qui vont précédés celui qui nous intéresse. Entre deux descriptions d'attentats, nous commençons tout de même à entrevoir les personnages principaux et leurs histoires.
Enfin vers la page 150, un petit miracle se produit et je me suis retrouvée suspendue à la plume de l'auteur, suivant avec attention le déroulement du détournement de nos deux "héros". Suite à ce petit miracle, la désillusion réapparaît à nouveau avec une nouvelle "liste" d'attentats et de faits ayant suivi l'acte terroriste de Roger et Cathy.
Au niveau intrigue, ce n'est donc pas vraiment le top...
Les personnages sont attachants surtout Cathy qui s'avère être une idéaliste influençable mais dont le caractère change et prend de plus en plus de dimension au fil de l'histoire. Quant à Roger Holder, il reste une véritable énigme. Entre la folie et le génie, cet homme est impossible à cerner...
Malheureusement, tout le brillant des personnages n'est pas du à l'auteur qui transcrit juste l'histoire vraie de Cathy Kerkow et de Roger Holder.
Selon moi, le vrai problème de ce livre est le manque de talent de l'auteur. J'ai la vague impression qu'il n'a pas su se décider entre le documentaire et le roman. Tantôt romancé, tantôt très journalistique, le style de l'auteur m'a franchement déboussolé. Je n'ai pas compris son intention, ni son écriture. Il n'a pas su exploiter une histoire qui aurait pu être véritablement riche et passionnante  Il a transformé l'Histoire en un exposé sur les détournements d'avion. Il n'a pas su utiliser le principal point fort que sont les protagonistes. Il y avait tellement de belles choses à faire avec ce récit que ce livre m'apparaît comme un véritable gâchis.
Point intéressant, le roman va être adapté en série...J'ai beaucoup de mal à projeter le livre en série mais je vais suivre cette affaire de près.
En bref: Une véritable déception!

1 commentaire:

Praline Pralineries a dit…

Oh mince ! Pour ma part, j'ai bien aimé le petit côté "essai" qui enrichit à mes yeux le sujet et le contextualise.