mercredi 25 août 2010

Nana d'Emile Zola

Résumé : Tout commence dans un théâtre de Paris. La rumeur court, une nouvelle actrice époustouflante doit faire son apparition sur scène. Cette artiste se prénomme Nana et personne ne la connaît. Nana est belle mais elle chante et joue faux ce n’est que lorsqu’elle apparaît nue au dernier acte que son « talent » se révèle. Rendant les hommes fous, jouant avec leurs sentiments, les ruinant, Nana est une croqueuse de diamants. Entre prostituée et maîtresse, Nana profite de son pouvoir de séduction, menant les hommes à leurs ruines et rendant jalouses toutes les femmes.




Mon avis : Un livre magnifique, très bien écrit. Nana est un personnage complexe, on la déteste comme on l’aime, elle nous fait sourire, elle nous fait pleurer. Son histoire est touchante, connaissant des hauts et des bas. Tour à tour, prostituée, femme battue, lesbienne, dominante et maîtresse impitoyable, Zola fait de Nana un personnage aux multiples facettes et qui nous surprend à chaque page. L’écriture de Zola est tout simplement un délice. Il nous décrit un Paris où règne la débauche. Respectant son envie de réalisme, Zola multiplie les petits détails qui rendent la scène vivante. D’ailleurs, à un moment, Nana se pique de littérature et critique les écrivains qui donnent trop de détails ce que nous pouvons percevoir comme une note ironique de l’auteur qui lui-même se dit du courant réaliste voire naturaliste. Je dois quand même avouer que j’ai buté sur certains passages qui traînaient en longueur mais cela n’a en rien gâché la lecture. Zola déploit tout son talent dans cette œuvre qui fait partie des grands classiques de la littérature française.

4 commentaires:

Serena a dit…

Tu m'as donné envie de livre ce livre !
C'est vrai que la plume de Zola est magnifique !

virginie a dit…

Je l'avais commencé mais jamais fini. Ton avis me donne envie de le reprendre.

Cath a dit…

Grand souvenir de lecture... Je pense que avec Nana et Au bonheur des Dames, je suis entrée dans une période Zola où je dévorais tous les Rougon-Macquart... Ca me donne envie d'en chercher un que je n'aurais pas lu...

Bénédicte a dit…

je le lirai bien je connais l'histoire bien sûr mais je ne l'ai pas lu